Réseau Thématique (RT) Math Bio Santé



Le Réseau Thématique Comité de Direction Comité Scientifique Actions et Engagements


Le RT Math Bio Santé (RT2168) a été créé par l’INSMI le 1er janvier 2024 afin de poursuivre la structuration de la communauté “modélisation mathématique en santé et sciences du vivant”. Ce RT est issu du rapprochement des GDR MathSAV et Statistiques et Santé.

Le RT Math Bio Santé est structuré selon deux axes : l'axe "Mathématiques, Santé, Sciences du Vivant" (responsable : Annabelle Collin) et l'axe "Statistiques et Santé" (responsable : Philippe Saint-Pierre).

Le projet scientifique du Réseau Thématique est disponible à cette adresse.


Le Comité de Direction est composé de :

Fabien Crauste, directeur, CNRS & Université Paris Cité
Annabelle Collin, responsable d'axe, Université de Bordeaux
Philippe Saint-Pierre, responsable d'axe, Université de Toulouse



Le Comité Scientifique est composé du Comité de Direction et des membres :

Lise Bellanger, Nantes Université
Vincent Calvez, CNRS et Université de Bretagne Occidentale
Camille Coron, INRAe Paris-Saclay
Pascal Crepey, EHESP, Université de Rennes
Emmanuel Curis, Hôpital Saint Louis
Valérie Gares, INSA de Rennes
Céline Grandmont, Inria Paris
Jérémie Guedj, Université Paris Cité
Florence Hubert, Aix-Marseille Universités
Émilie Lanoy, Centre d'Investigation Clinique, Hôpital Européen Georges-Pompidou
Thomas Lepoutre, Inria Lyon
Pierre Neuvial, Université de Toulouse
Hervé Perdry, Centre de recherches en Epidémiologie et Santé des Population (CESP)
Vittorio Perduca, Université Paris Cité
Clair Poignard, Inria Bordeaux
Magali Ribot, Université d’Orléans
Guillem Rigaill, INRAe Evry; Directeur adjoint du GDR BIM (INS2I)
Stéphanie Salmon, Université de Reims Champagne-Ardenne
Maud Thomas, Sorbonne Université
Milica Tomasevic, École Polytechnique
Amandine Veber, Université Paris Cité



Actions et Engagements. Le RT Math Bio Santé structure son action autour des activités suivantes : Le RT Math Bio Santé s'engage, à travers ses actions, à soutenir prioritairement les jeunes chercheuses, enseignantes-chercheuses et les jeunes chercheurs, enseignants-chercheurs, et à défendre la parité femmes-hommes.

Le soutien prioritaire aux jeunes mathématiciennes et mathématiciens s'inscrit dans la politique de financement des RT, et se manifestera par le co-financement d'événements scientifiques facilitant la participation de jeunes collègues, tant comme participantes ou participants que comme oratrices et orateurs ; l'invitation de jeunes collègues lors des journées du RT, représentant au moins la moitié des oratrices et orateurs ; la présence de jeunes collègues dans le comité scientifique du RT et dans les comités scientifiques des événements soutenus par le RT.

Afin de défendre la parité femmes-hommes, la direction du RT et son conseil scientifique demanderont la parité dans les oratrices et orateurs ainsi que les comités scientifiques des événements soutenus par le RT, condition sine qua none pour obtenir un soutien. Pour un état des lieux de la parité dans la recherche mathématique, n'hésitez pas à consulter le site dédié de l'INSMI.